Story Agile #11 La rétrospective

Dans Story Agile , 27 novembre, 2020

Une boucle d’amélioration collaborative

Après une démo riche, il est temps pour l’équipe de se retrouver pour sa première rétrospective.

Elle pourra ainsi faire un bilan et s’améliorer lors des prochains sprints.

Il est maintenant temps pour l’équipe de se réunir pour la rétrospective ou sprint review. Basile a réuni l’ensemble de l’équipe afin de faire un bilan du déroulement du dernier sprint. L’équipe est invitée à prendre du recul pour progresser. L’objectif est de définir un plan d’actions pour le prochain sprint afin de rendre le travail plus efficace et facile pour l’équipe.

Basile sera à la fois animateur, gardien du temps et participant. La réunion se déroule en trois temps :

  • Bilan du sprint passé,
  • Priorisation des problèmes rencontrés,
  • Établissement d’un plan d’actions.

Bilan du dernier sprint

 

L’objectif de cette phase est d’identifier les réussites et axes d’amélioration de l’équipe. Basile a proposé d’animer ce temps de réflexion sous forme de team boat.

L’équipe s’auto-évalue (organisation process de développement, relation interpersonnelle, outils…) autour de quatre axes :

  • Les objectifs fixés (le phare),
  • Les jalons et objectifs intermédiaires pour atteindre l’objectif final (les bouées),
  • Les éléments permettant à l’équipe de progresser vers l’objectif (les vents favorables),
  • Les difficultés / freins rencontrés par l’équipe qui la ralentissent dans son atteinte de l’objectif (les ancres).

Source de l’image : https://www.valoresens.com/team-boat/

Chacun est d’abord invité à réfléchir à ces quatre items individuellement. Puis, les idées sont partagées avec le groupe : chacun colle ses post-it sur le bateau à tour de rôle en les exprimant à haute voix. Pendant toute cette phase, Basile veille à la bienveillance entre les participants.

 

Priorisation des problèmes remontés

 

Basile suggère le dot voting pour cette deuxième phase. Chaque participant dispose de deux gommettes et doit les répartir sur les deux freins (ancres) les plus importants à ses yeux.

Deux problèmes majeurs ressortent suite au vote de l’équipe.

  • Elle souhaite notamment travailler sur la priorisation du backlog et éviter les changements en cours de sprint. En effet, ces modifications sont sources de confusion et de stress pour eux car l’objectif n’est plus clair.
  • Le daily meeting est également remis en cause car l’équipe a du mal à évaluer le bon niveau d’information à remonter.

 

Rédaction d’un plan d’actions

 

Le plan d’actions doit permettre de corriger les problèmes identifiés comme prioritaires par les collaborateurs. Il comporte des solutions simples à mettre en œuvre dans le prochain sprint.

Pour le prochain sprint, deux améliorations ont été identifiées :

  1. Basile va organiser un point de 15 minutes avec l’équipe pour réexpliquer la méthodologie de la mêlée (objectifs, questions clés…) et accompagner l’équipe pendant les prochaines pour les aider à identifier le bon niveau de détail à évoquer.
  2. Une nouvelle règle est instaurée : Juliette ne doit plus ajouter ou retirer de US du sprint pendant sa réalisation. Les nouvelles demandes doivent être intégrées dans le backlog du produit afin d’être priorisées dans les prochains sprints.

Pour assurer le respect de cette règle, cette amélioration de processus est ajoutée directement dans sprint backlog.