Accueil > Blog > Actualités Celencia > Les consultants de Celencia s’engagent auprès de l’association Article 1

Les consultants de Celencia s’engagent auprès de l’association Article 1

Bonjour à tous les 3,

 

Charlène, Thomas, Florian, vous êtes bénévoles pour l’association Article 1 avec qui Celencia a noué un partenariat cette année. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette association ?

 

Florian : Article 1 est une association qui accompagne les jeunes dans leur réussite scolaire et professionnelle. L’objectif de l’association est de lutter contre les différentes discriminations pouvant freiner la réussite dans les études et l’insertion professionnelle.

Certaines valeurs chez Celencia sont communes à celles de l’association Article 1.

Beaucoup d’entre nous sont également impliqués dans le monde associatif, mais c’est là l’occasion de le faire via notre milieu professionnel.

 

 

Comment contribuez-vous concrètement, via Article 1, à la réussite scolaire ou à l’insertion professionnelle des jeunes ?

 

Thomas : Avec Celencia, nous avons deux types d’intervention. Nous intervenons dans les lycées, ce qui est par exemple mon cas. D’autres consultants comme Charlène, interviennent auprès d’un jeune étudiant dans le cycle supérieur.

Notre objectif lors des interventions en lycée est d’avoir un échange avec les élèves, qui pour beaucoup, (et c’est parfaitement normal) ne saisissent pas forcement encore bien les codes du monde de l’entreprise. 
Nous tentons donc de leur faire partager notre expérience et nos bonnes pratiques, le tout dans un cadre plus convivial que celui d’un « cours » classique.

 

Charlène : Oui en effet, deux formats d’intervention : au sein des lycées dans des classes ou demi-classes et auprès d’un étudiant sous la forme du mentoring.

Je suis bénévole sur ce deuxième format. Mon rôle est d’accompagner un jeune étudiant pendant ses études supérieures et par conséquent sur plusieurs années. Je ne suis pas là pour faire ses devoirs mais l’accompagner, lui donner confiance, l’aider à se faire un réseau professionnel, l’aider dans ses choix professionnels, etc. Je consacre quelques heures par mois à cette action. Je m’adapte en fonction des besoins de l’étudiant.

 

 

Chez Celencia, combien de collaborateurs sont bénévoles au sein de l’association ?

 

Florian : Nous sommes une petite dizaine sur le dispositif et c’est déjà très bien pour une première année. L’objectif est évidemment d’impliquer le maximum de collaborateurs de notre cabinet à devenir bénévoles au fil du temps. 

 

 

Comment êtes-vous accompagnés dans vos interventions ?

 

Charlène : Pour ma part, j’ai suivi une formation sur la posture à adopter face aux étudiants et comment les accompagner au mieux. Au cours de cette formation des accompagnants, j’ai rencontré des bénévoles comme moi issus d’univers totalement différents. C’est, je trouve, une très grande force d’entraide pour accompagner ces jeunes le mieux possible. 

 

Thomas : Nous avons reçu un kit d’accompagnement. Ce kit est le fil de notre intervention au sein des lycées, il est prévu sur 2 heures. L’objectif est de partager notre expérience et de sensibiliser les étudiants via des ateliers participatifs sur le thème des compétences et du savoir-être en milieu professionnel.

 

Florian : Nous nous adaptons bien entendu aux élèves et étudiants qui sont face à nous. Nous ajustons également notre discours, notre vision très personnelle, car nous sommes passés par là et notre objectif est de les aider au maximum en essayant de se (re)mettre à leur place.

 

 

Une dernière question, votre ressenti après ces premières semaines de bénévolat ? 

 

Florian : Top, on essaie d’aider, de se rendre utile, d’apporter notre expérience ! Et on apprend aussi, beaucoup.

 

Thomas : Que du positif ! C’est plaisant de se sentir utile, de se dire qu’avec un peu de chance, un mot ou une phrase aura marqué ne serait-ce qu’un ou une élève présent(e) et qu’il ou elle en fera bon usage. 
Nous avons établi le même constat en sortie d’atelier avec Florian, il y a du potentiel c’est certain ! Si l’action d’Article 1 et de ses intervenants peut aider à l’exploiter, alors ce sera une victoire pour nous !

 

Charlène : Hâte de commencer cet accompagnement avec mon étudiant associé ! Cette expérience peut être très enrichissante et peut nous apprendre beaucoup sur notre façon d’être. Article 1 me permet de me sentir utile auprès de personnes qui en ont réellement besoin.

 

Merci à vous 3 pour cet échange, on vous retrouve rapidement, pour nous faire un retour dans plusieurs mois.

 

Pour en savoir plus : https://article-1.eu/



LYON

NANTES

NIORT

PARIS